Quand les médias sociaux prennent tout leur sens - ORA Marketing social
16564
post-template-default,single,single-post,postid-16564,single-format-standard,bridge-core-2.2.2,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode-title-hidden,transparent_content,qode-theme-ver-20.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive
Quand les médias sociaux prennent tout leur sens

Quand les médias sociaux prennent tout leur sens

En cette période où tout le Québec est plongé dans une situation bien particulière à cause du virus de la COVID-19, le Gouvernement du Québec prend des mesures extrêmes pour protéger la population et on ne peut que le remercier pour sa rigueur et sa rapidité. On est d’avis qu’en temps de crise, à petite ou grande échelle, il faut tout faire en notre pouvoir pour ne rien laisser au hasard.

Ces mesures, bien qu’essentielles, ont un énorme impact sur les commerces et les familles du Québec.

En ce moment, l’utilisation des médias sociaux est bien sûr à son «pic» afin de rester au courant des développements et de continuer à se divertir, mais on a également senti une immense vague d’entraide et de solidarité sur le web et c’est ce qu’on voulait souligner aujourd’hui.

SOUTENIR L’ÉVÉNEMENTIEL ET LES PME

On le sait, le domaine de l’événementiel a été le premier à être touché par les mesures du Gouvernement. Des événements d’envergure comme le Salon national de l’habitation de Montréal ou le Salon Expo Manger Santé et Vivre Vert ont été annulés.

Dès que l’annonce de l’interdiction de tous les rassemblements intérieurs de plus de 250 personnes a été faite par le Gouvernement du Québec, le jeudi 12 mars dernier, l‘inquiétude a gagné les entreprises du domaine, celles-ci imaginant le pire (et on les comprend!).

Dans les premiers heures, on a pu voir le mot-clé #billetsolidaire apparaître sur les médias sociaux. L’objectif est de donner un coup de main à tous les artisans du grand domaine de la culture en ne faisant pas rembourser son billet que l’événement auquel on participait soit reporté ou annulé définitivement.

Rapidement par la suite, on est allés encore plus loin dans ce message de solidarité. On ne se contente pas de ne pas faire rembourser son billet, mais on invite les citoyens à «acheter un certificat cadeau de leur restaurant favori ou d’une compagnie en événementiel qu’ils adorent, ne pas se faire rembourser un billet de spectacle, une réservation de cabane à sucre ou un événement annulé, encourager une entreprise locale en achetant son ou ses produits en épiceries, en boutiques spécialisées ou en ligne.» 

Ce sera une période extrêmement difficile pour les entreprises, mais particulièrement pour les PME. Certaines n’auront d’autres choix que de fermer. En tant que consommateur, c’est le moment de faire la différence en les encourageant. On a d’ailleurs pu voir ce mouvement concrètement sur la page d’un de nos clients en événementiel gourmand : une cliente a acheté 2 chèques-cadeaux en guise de soutien. C’est là que l’on voit la bonne foi des gens!

S’ENTRAIDER ENTRE PROFESSIONNELS ET CITOYENS

Audrey-Anne et moi sommes membres de plusieurs groupes Facebook d’entrepreneurs et de professionnels des médias sociaux qui sont des ressources en or pour nous depuis plusieurs années, mais encore plus depuis les derniers jours.

Depuis le début de l’épidémie, on voit en très grand nombre des publications de personnes montrant leur soutien, demandant des nouvelles de leurs confrères, proposant d’aider à leur façon, sollicitant de l’aide pour résoudre un problème urgent pour un client, proposant des solutions garder sa clientèle.

Créativité, compassion et réactivité sont les mots d’ordre.

On a aussi vu des groupes Facebook se créer dans le but d’offrir de l’aide à ceux qui seront en isolement ou des gens proposer un coup de main dans des groupes déjà existants.

Bref, ce ne sont que des exemples parmi toutes les actions de solidarité que l’on voit depuis les derniers jours. On a aussi vu des filtres avec le message «Je reste à la maison» ou «Keep calm and stay home» à mettre sur notre photo de profil Facebook. Il y aura assurément d’autres mouvements et gestes positifs lancés dans les prochains jours et prochaines semaines.

On ne peut qu’être impressionnés et touchés par ce souci humain, et tenter d’emboîter nous-même le pas, chacun à notre façon.

C’est souvent dans les temps de crise que le meilleur côté des gens ressort! Et c’est aussi dans ces moments que le web et les médias sociaux prennent vraiment toute leur raison d’être.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.